© 2023 par Surdimobile. Créé avec Wix.com

Par tél : 04/344.05.30 - 0479/22.42.00 /   surdimobile@surdimobile.be  /  8, rue du Pironbolle, 4431 Loncin, Belgique

  • Facebook Social Icon
  • w-googleplus
  • LinkedIn Social Icon

AVEC LE SOUTIEN DE 

SURDIMOBILE

Surdimobile, forte de ses valeurs d’inclusion et de mixité, sensibilise tous les publics de la Belgique francophone au handicap de la surdité. Dans un esprit constructif, interactif et non stigmatisant, elle propose des outils concrets de sensibilisation à la surdité afin de démystifier et de changer la perception de ce handicap ainsi que des formations en langue des signes. Surdimobile est aussi active dans la prévention du risque sonore et de conscientisation des jeunes face aux dangers du bruit. 

 

Les problèmes d’audition concernent environ 10% de la population européenne. Parmi ceux-ci, on compte en Wallonie quelques 20.000 personnes sourdes et 450.000 malentendantes, pour lesquels l’intégration dans la société reste problématique.  En effet, la Langue des Signes constitue, pour bon nombre d’entre eux, leur principale langue, dressant de multiples barrières dans une société d’entendants, aujourd’hui encore, très peu adaptée aux besoins des personnes sourdes.

De plus, bien que la Langue des Signes soit officiellement reconnue depuis octobre 2003 par le Parlement de la Communauté française, peu d’arrêtés d’application sont, jusqu’à présent, réellement mis en œuvre.

 

Ainsi, l’enseignement reste un des soucis majeurs de la communauté sourde : l’enfant sourd intègre soit le circuit traditionnel, soit l’enseignement spécial de type 7, où certains professeurs ne maîtrisent pas leur langue. Un enseignement dit « bilingue » est également en développement mais encore trop rare : celui-ci permet aux enfants sourds de suivre une scolarité traditionnelle avec un professeur pratiquant la langue des signes aux côtés du professeur de langue française. Une fois sorti de la scolarité obligatoire, la question de l’insertion socioprofessionnelle tombe comme un couperet : comment avoir accès à une formation qualifiante sans interprète ? En dehors du circuit des entreprises de travail adapté (ETA), où puis-je trouver un emploi à ma convenance ? Enfin, le manque d’accès à l’information et à la culture démontre une nouvelle fois les inégalités auxquelles est confrontée la communauté sourde : traduction en langue des signes des programmes d’information à des heures inconvenables, manque de sous-titrage, etc.

 

L’ASBL Surdimobil (1999-2016) a donc été créée pour proposer des outils concrets de sensibilisation à la surdité dans une démarche constructive et professionnelle. Notre ASBL a pour objectifs d’informer, de sensibiliser et de former le public pour mieux appréhender et intégrer la personne sourde dans notre société.

 

Parallèlement à cela et partant du constat que l’excès de décibels est de nos jours une matière de santé publique, Surdimobil est également active dans la prévention du risque sonore et essaye de conscientiser les jeunes générations aux dangers auxquels le bruit peut exposer notre santé.

 

Aujourd’hui, l’ASBL Surdimobile, créée fin 2015, poursuit exactement les mêmes objectifs que son ancêtre.

Nos équipes d’animation, composées d’une personne sourde et d’une entendante, parcourent la Communauté française et se rendent dans les écoles, administrations, entreprises, sur des salons ou des évènements sonores, et animent des ateliers selon diverses formules, en fonction du public et de la demande.

 

Forte de 10 années d’expérience dans le domaine de la sensibilisation au handicap, notre ASBL est soutenue par la Région wallonne (Ministère de l’Emploi, Ministère de la Santé, Action sociale, Egalité des chances), par la Province de Liège ; travaille régulièrement avec l’AViQ, ainsi qu’avec l'ASBL Horizon 2000 pour des ateliers de démystification dans de grande entreprises françaises (France Télécom, Danone, Bouygues, etc.) ; est régulièrement présente sur de grands événements tels que le salon Autonomies ou les festivals Les Ardentes, les Francofolies, Esperanzah !.

 

 

Nos ateliers de sensibilisation se déclinent en trois parties : informatif, ludique et linguistique et sont adaptés au public et à la demande.

Animations adaptables à la demande!

Notre équipe

 
Alain Klinkenberg : Président
Pauline Gilissen : Directrice
Frédéric Di Clemente : Animateur
 
Marie Corthouts : Animatrice
Sarah Vaessen : Animatrice
Laetitia Lejeune : Aide à la communication
 
Danaë Hanoteaux : Aide à la communication
Melisa Rodriguez : Aide à la communication & comptabilité

Dans la

presse :

Un jeune sur cinq menacé de surdité

 

En festival, il faut protéger les jeunes oreilles avec un casque antibruit.

Il n’est pas rare de voir des petits enfants accompagner leurs parents dans les festivals de musique. La génération Y, hyperactive, y emmène les plus petits. Mais, dans ces lieux où la musique résonne, les oreilles des enfants sont mises à rude épreuve.


11 Juillet 2017

Liège : le métier réinventé des libraires indépendants

 

Dernièrement, nous avons fait un partenariat avec Surdimobile qui est une asbl pour les personnes malentendantes. C’était passionnant de les voir signer un conte et de sensibiliser les enfants sur ce thème. 



8 mars 2017

Découvrez la langue des signes grâce au sac réutilisable



Cette association basée à Loncin, mais active dans toute la Belgique francophone entend en effet sensibiliser le grand public à l'emploi et l'utilité de la langue des signes. 

21 octobre 2013

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now